salissure

salissure [ salisyr ] n. f.
• 1540; de salir
Ce qui salit, souille. ordure, saleté, souillure, tache. « les tas [de fumier], dont le flot répandu ombrait au loin le sol d'une salissure noirâtre » (Zola).

salissure nom féminin Ce qui salit, souille une surface : Un mur couvert de salissures. Fixation et développement de végétaux et d'animaux aquatiques sur les parties immergées et non protégées d'une plate-forme pétrolière ou d'une coque de navire. ● salissure (synonymes) nom féminin Fixation et développement de végétaux et d'animaux aquatiques sur les...
Synonymes :

salissure
n. f. Ordure, souillure qui rend sale.

⇒SALISSURE, subst. fém.
A. — 1. Ce qui souille, salit superficiellement; état de ce qui est légèrement taché, de ce qui n'est pas propre. Synon. ordure, saleté, souillure. Salissure de boue. Puis on retrouvait encore la Bièvre (...) roulant, comme un ruisseau de mégisserie, une eau ouvrière et la salissure d'une rivière qui travaille (GONCOURT, Man. Salomon, 1867, p. 288). [Les dockers professionnels] sont payés à la vacation avec primes de salissure et de rendement (Nav. intér. Fr., 1952, p. 10).
2. P. métaph. ou au fig. Ce qui dégrade, avilit, corrompt moralement. Synon. souillure. Rien de si propice au réveil des profondes impressions chrétiennes dans un cœur, que cette salissure d'une liaison finissante, que ce déclin boueux (MAURIAC, Vie Racine, 1928, p. 123). Carlotta avait une abominable impression de salissure qui ne la quittait pas. C'était trop bête: elle n'en était pas à un homme près. Mais celui-là, et ses exigences! (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 447).
B. — Spécialement
1. MAR. Ensemble des organismes vivants (animaux ou végétaux) qui adhère à la coque des navires et qui en ralentit la marche. Salissure marine; salissure de coque. Le plus sérieux inconvénient présenté par la substitution du fer au bois pour la construction des coques [de navire] est la salissure de la carène (CRONEAU, Constr. nav. guerre, t. 1, 1892, p. 47).
2. TECHNOL. ,,Encaustique teintée de bitume pour enduire les meubles`` (DUVAL 1959).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694: -ure; 1718: -eure; dep. 1740: -ure. Étymol. et Hist. 1. Ca 1540 « ce qui salit, souille » (La Mère de Ville, 103 ds Rec. gén. des Sotties, éd. E. Picot, t. 3, p. 109); 2. 1846 fig. (BESCH.: les idées obscènes sont des salissures pour l'esprit). Dér. de salir; suff. -ure1. Fréq. abs. littér.:27.

salissure [salisyʀ] n. f.
ÉTYM. 1540; de salir, et suff. -ure.
Chose qui salit, souille. Ordure, saleté, souillure. || Une, des salissures. || Salissure de boue projetée. Éclaboussure, tache.(Collectif). || La salissure qui couvre une glace.
1 (…) dans certains champs, on venait d'étendre les tas, dont le flot répandu ombrait au loin le sol d'une salissure noirâtre.
Zola, la Terre, V, I.
2 (…) cette faute qui n'est pas tant le meurtre lui-même, le simple fait que l'on a tué (…) que la salissure qui l'accompagne (…)
Michel Butor, l'Emploi du temps, p. 147.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • salissure — Salissure …   Thresor de la langue françoyse

  • salissure — Salissure. s. f. v. Ordure, soüilleure qui demeure sur une chose salie. Ce n est pas une tache, ce n est qu une salisseure …   Dictionnaire de l'Académie française

  • salissure — (sa li su r ) s. f. Ce qui salit. •   Ce n est pas une tache, ce n est qu une salissure, Dict. de l Acad.. HISTORIQUE    XVIe s. •   Salissure, COTGRAVE . ÉTYMOLOGIE    Salir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SALISSURE — s. f. Ordure, souillure, ce qui rend une chose sale. Ce n est pas une tache, ce n est qu une salissure …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SALISSURE — n. f. Souillure, ce qui rend une chose sale. Il est peu usité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tache — [ taʃ ] n. f. • XIIe « nævus »; 1080 teche « caractère, qualité »; p. ê. du got. taikns « signe » I ♦ Petit espace de couleur différente dans un ensemble de couleur uniforme. 1 ♦ (XIIe) Altération à la surface d une substance, petite étendue de… …   Encyclopédie Universelle

  • taché — tache [ taʃ ] n. f. • XIIe « nævus »; 1080 teche « caractère, qualité »; p. ê. du got. taikns « signe » I ♦ Petit espace de couleur différente dans un ensemble de couleur uniforme. 1 ♦ (XIIe) Altération à la surface d une substance, petite… …   Encyclopédie Universelle

  • DÉTERGENTS — Un détergent est une préparation se présentant sous forme de poudre, de liquide ou de pâte. Dissoute à des doses convenables dans l’eau, elle constitue un bain de nature à faciliter le nettoyage, par un moyen mécanique approprié, des surfaces… …   Encyclopédie Universelle

  • moucheture — [ muʃ(ə)tyr ] n. f. • 1539; de moucheter 1 ♦ Petite marque, tache d une autre couleur que le fond. « Une moucheture de fange sur mon seul gilet blanc ! » (Balzac). 2 ♦ Tache arrondie naturelle sur le corps, le pelage, le plumage de certains… …   Encyclopédie Universelle

  • Energie Thermique des Mers — Énergie maréthermique Pour les articles homonymes, voir ETM. L énergie maréthermique (ou énergie thermique des mers ETM) est produite en exploitant la différence de température entre les eaux superficielles et les eaux profondes des océans. Un… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.